Qui sommes-nous ?

genestiergenestiergenestiergenestierCréation en 1850 par Jean-Baptiste MITON, tailleur de pierre et sculpteur.

Située à Saint-Pourçain (03, Allier), l’entreprise de Pompes Funèbres GENESTIER a été créée en 1850 par Jean-Baptiste MITON, qui était à la fois tailleur de pierre et sculpteur. Quarante-cinq ans plus tard, en 1895, son fils Gilbert reprend l’entreprise. A cette époque et jusqu’en 1920, les monuments fabriqués par la société sont acheminés au cimetière par des chars hippomobiles, parfois par les clients eux-mêmes, avant d’être posés par les ouvriers de l’entreprise.

En 1920, au sortir de la Grande Guerre qui a vu le décès du fils de Gilbert en 1916, l’entreprise GENESTIER est transmise à la fille de Gilbert, Lucie GENESTIER née MITON et à son époux Raymond GENESTIER, qui avait rencontré Lucie à la faveur de son poste de tailleur de pierre au sein de l’entreprise MITON. A partir de cette époque, les monuments sont exclusivement acheminés par des transporteurs professionnels avant d’être posés par des salariés de l’entreprise. Les établissements GENESTIER comptent alors 4 maçons et 7 tailleurs de pierre qui travaillent principalement la pierre de Volvic et la pierre blanche du Gard. A partir des années 30, les ateliers sont implantés sur la façade ouest du cimetière de Saint-Pourçain tandis que le magasin, comprenant à la fois l’espace de vente et l’atelier de gravure, se situe avenue Pasteur.

Pendant la seconde guerre mondiale, Raymond GENESTIER garde la fabrication des monuments en ciment mais arrête l’activité de la taille de pierre : il achète alors directement ses monuments en pierre de lave aux fabricants de Volvic et ceux en granits aux granitiers de Bretagne et du Tarn. En 1947, après la 2ème Guerre Mondiale, c’est Emile GENESTIER, le fils de Lucie et Raymond, qui reprend l’entreprise suite au décès accidentel de ce dernier. A la fin des années 60, c’est lui qui fait des établissements GENESTIER l’une des entreprises de Marbrerie les plus modernes de l’Allier, à travers l’acquisition successive d’une mini-pelle, d’un camion-benne et d’un Dumper associé à des rails pour charrier les terres excédentaires directement dans la benne du camion.

Soucieux de transmette à son fils l’héritage familial, Emile avait pendant toutes ses années initié son fils Gérard au métier de tailleur de pierre et à la gravure avant de l’intégrer progressivement à l’entreprise. En 1982, au décès d’Emile, c’est donc tout naturellement que Gérard GENESTIER prend la direction des établissements GENESTIER avant de transmettre lui-même à sa fille Karine le savoir-faire familial en la formant à la gravure sur pierre et sur verre. C’est sous sa direction que les locaux de l’entreprise déménagent, en 1985, en Zone Industrielle de Saint-Pourçain. C’est également Gérard GENESTIER qui décide, face à la concurrence des monuments de petite épaisseur en granit du Tarn, d’arrêter la fabrication des monuments en ciment en 1990.

En 2005, la Société GENESTIER, qui a connu sur plus de 150 ans et 5 générations de dirigeants toutes les évolutions des Pompes Funèbres et de la Marbrerie, est cédée par Gérard au Groupe DABRIGEON, afin que perdure l’héritage GENESTIER au sein de ce groupe familial.