Qui sommes-nous ?

A la fin des années 1930, Ernest LANDON, qui est veuf s’installe à Saint-Pierre-le-Moûtier avec ses 3 enfants. Il est charpentier de marine.
Son fils Raymond, après ses études prépare un brevet ébénisterie. Il confectionne toute sorte de mobilier, de la salle à manger à la chambre à coucher. Les familles touchées par un deuil viennent voir Ernest Landon et son fils Raymond pour la préparation du cercueil.
A cette époque le cercueil est placé dans un corbillard hippomobile et les membres de la famille ou des bénévoles portent le cercueil.
Vers 1955, le corbillard hippomobile est remplacé par un véhicule automobile. L’Entreprise LANDON prend son essor.
Le petit-fils d’Ernest, René, poursuit ses études à Nevers. Il devient surveillant à Nevers et à Saint-Pierre-le -Moûtier. Il donne également des cours de technologie et de dessin pour les garçons et de français pour les filles.
En 1968, René LANDON intègre l’entreprise familiale.
En 1969, Raymond LANDON obtient le marché des meubles d’agencement des centres commerciaux Carrefour de Bourges et Nevers. Il est secondé sur ces vastes chantiers par son fils.
En parallèle de la fabrication et de l’installation du mobilier d’agencement, l’entreprise fabrique des cercueils.
Raymond LANDON s’éteint en 1982, laissant seul aux commandes de l’Entreprise son fils René.
René Landon fait prospérer les établissements LANDON et en mars 1996, pour répondre aux demandes des familles, ouvre le magasin funéraire à Saint-Pierre-le-Moutier.
Madame Sylvie CHWARZ-LANDON intègre la société pour épauler René et recevoir les familles endeuillées.
Pour offrir un service complet à ces familles, en juillet 1999, René et Sylvie ajoutent l’activité de fleuriste aux services funéraires, et en octobre de la même année, la marbrerie vient compléter l’offre globale proposée aux familles.
En 2003, René Landon prend sa retraite. Mais l’amour du métier étant le plus fort, René LANDON poursuit sa carrière, à temps partiel, comme Maître de cérémonie.